AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le triste passé d'une rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Le triste passé d'une rose   Jeu 24 Fév - 20:20


Reprise~
Mundy pris la main de Samuel qui souriait d'un regard amical. Une sensation étrange s'empara de la jeune femme; un léger picotement. Elle eut le temps de fermer les yeux quelques secondes, qui pour le moins lui semblèrent une éternité. Les deux individus disparurent dans une apothéose de flammes noires pour réapparaître dans un château pourvus de sculptures diverses. Des sculptures d'arts gothiques et raffinés ornaient les murs ici et là. Une douce odeur de parfum aussi contemporain que la pièce parvint à elle. Les deux êtres lâchèrent leurs mains. À la clarté elle remarqua que Samuel avais des traits plutôt familier à la jeune fille, elle semblait l'avoir déjà vue de par le passé.

~N'ayez surtout pas peur, je vous en prie venez me rejoindre dans les jardins.

Il ouvrit une immense porte vitrée qui laissait la lumière pénétrer à l'intérieur, enfin, celle qui traversait les longs rideaux de soie rouge. Le vampire plissa les yeux et attendit Méredith à une table de marbre sous l'ombre d'un arbre. De nombreuses fleurs qui libéraient leurs douces effluves. Oserait-elle en prendre une au passage? Samuel recula l'une des chaises afin que la demoiselle puisse prendre place à ses côtés. Il s'essaya devant elle, l'observant avec sympathie.

~Je suis surpris que vous ayez acceptée de venir avec moi, c'est flatteur de votre pars. Cependant, j'ai une question. Que faisiez vous dans cet endroit?

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Jeu 24 Fév - 20:35

Mundy, toujours vêtue de son long manteau noir de Faucheuse, ne portait plus sont capuchon et on pouvait voir ses longs cheveux blonds dans toute sa splendeur. À l'extérieur, c'était l'aube, et une légère rosée s'était posée sur le dessus de sa tête, faisant briller sa chevelure. Elle extirpa les longues mèches camouflées sous le manteau en les repoussant de ses deux mains, et la longue chevelure blonde tomba sur ses épaules menues. Ici, c'était merveilleux. Des fleurs et un petit début de Soleil, dans une immense serre vitrée où il sentait extrêmement bon la matinée. Elle ferma les yeux, inspira un grand coup pour s'emplir les poumons d'air bien frais. Elle poussa les grandes portes vitrées qui donnaient sur le jardin, pris une fleur au passage et se la glissa dans les cheveux. C'était une marguerite rouge. Au contact des rayons du soleil matinal, Mundy eu le reflexe de plisser les yeux. Ses pupilles devinrent de fins points, et le bleu de ses yeux brillait, tandis que le orange du contour de sa pupille devenait intense et majestueux. Elle avait des yeux magnifique. Un petit papillon vint tourner autour d'elle. Malgré son long manteau noir, elle rayonnait. Elle tendit la main et le petit papillon vint se poser à l'intérieur de sa paume. Elle le fixa un moment, s'arrêtant de marcher en direction de Samuel, puis souffla sur ses ailes et il reprit le vol. Il lui avait chatouiller la paume de sa trompe à nectar. Elle adorait la nature, et fesait tout pour la conserver. Elle finit par rejoindre le jeune homme, et alla s'asseoir près de lui. Elle répondit à ses questions d'un air doux, et ne vit pas le besoin de dire qu'ils étaient beaucoup mieux ici qu'ailleurs. Ses yeux avaient retrouver leurs forme normale et elle n'avait plus besoin de les plisser. Ils s'étaient adapter. Elle ne pu s'empêcher de sourire quand elle vit que le garçon la regardait avec, disons le, une légère admiration.

-Ce que je faisait là? J'aime bien la nuit, malgré ce que j'en ai l'air. Elle me permet de faire de l'ordre dans ma tête et d'y voir plus clair. J'ai un don, mais malgré ça il est exigeant mentalement. Mes parents sont quand même morts torturés, vous savez.

La tristesse commencait à lui monter à la gorge. Elle baissa les yeux, puis respira un coup. C'était difficile pour elle, tout ça était encore à vif. Elle releva la tête, se mit face au garçon et continua, en le regardant dans les yeux.

-Tout ça, c'est du passé, mais mon passé fait partit de mon présent, et de mon futur. Enfin bref. Vous, que fesiez-vous là?
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Jeu 24 Fév - 21:10

Samuel pris une fleur délicatement attachée à une tige grimpante qui s'entremêlait à un grand tronc à côté des deux individus. Il en huma le parfum en la plaçant théâtralement sous son nez, puis la déposa délicatement dans un petit bassin au centre de la table blanche. Il réfléchit à une réponse qui aurait un brin de crédibilité , mais il n'en trouva pas. Que faisait-il réellement dans cette grotte? Il l'ignorait lui même.

~Je suis une créature de la nuit, je ne supporte pas la lumière et je me cache de tout être vivant, regardez comment vous m'avez juger à première vue... Je ne suis qu'un monstre...

Il relâcha ses épaules en tournant le regard vers le sol . Une légère brise souffla dans les jardins, balayant doucement les cheveux noirs de Samuel. Ses yeux aussi profonds que la plus noire des océan se perdaient dans ses songes, jamais il n'avais réellement connu quelqu'un comme la jeune femme devant lui. Derrière ce masque innocent se cachait une véritable créature assoiffée de sang. Il attirait souvent des gens dans son château afin de les transformer en serviteurs , ou encore en banque de ce précieux liquide rougeâtre, mais pour la jeune femme, s'était différent. Il appréciait ses longs cheveux de blés qui reflétaient une toute autre lumière que celle qu'il haïssait tant. Il releva doucement la tête, ses joues légèrement rosés exprimait la gène au fin fond de son âme.

~Accepteriez vous d'être mon hôte pour la soirée? Demanda-t-il d'un ton incertain.

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Jeu 24 Fév - 21:19

Mundy détaillait chaque millimètre de peau du vampire. Elle ne lui trouvait aucun défaut, pas même la petite imperfection. C'était un vampire à l,allure parfaite, et quiconque tomberait sous son charme. C'était étrange, car on disait la même chose de Mundy. Et pourtant... Une brise fit bouger légèrement les cheveux du garçons, et une mèche rebelle resta tout près de son oeil gauche. Mundy, d'un geste délicat, replaca la pointe de cheveux rebelle qui s'était détachée du lot. Elle avait une concentration de maitre chinois, et dès que tout fut bien en place, elle sourit. C'était son moyen de dire que le travail avait été parfaitement accompli. Elle souriait. Elle n'avais pas encore débloquer sa pensée, et elle ne voulais pas le faire. Elle laissais le temps au temps, et elle voulais un peu de hasard dans sa vie, prendre des risques. Car en savoir trop sur son avenir peux parfois être mauvais pour le restant de sa vie. Le jeune homme parla, et finit par dire qu'il étais un monstre. Mundy prit un air un peu sévère, puis dit:

-Vous n'êtes pas un monstre. Ne dites donc pas de bêtises.

Une petite pétale de fleur tomba sur les genoux de la fille. Une pétale de rose blanche. Elle la prit entre son pouce et son index, et la placa aussi sur le petit bassin. Désormais, il y avait une fleur et une pétale. Elle poussa un peu l'eau, pour créer un courrant miniature. Elle sortit ses doigts à demi trempés, puis les secoua doucement, pour les sécher. Elle avais toujours des gestes doux et calmes, ce qui faisait d'elle un druide dans l'âme. L'homme lui posa une question qui plut à Mundy. Sans hésiter, elle lui fit son plus beau sourire, les pomettes rosées et redressées, et annonca simplement:

-Bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Jeu 24 Fév - 22:05

Samuel rougit timidement; jamais il n'avais réellement eu d'hôte en son château, il devrais alors être des plus hospitalier et surtout sembler du moins naturel. Il se leva doucement de son siège rembourré de tissus rouge et s'approcha de la jeune femme. Il lui tendit la main qu'elle accepta aussitôt et qu'il embrassa galamment. Il l'invita à se lever et à se joindre à lui.

~Pourquoi ne pas profiter un peu de l'air frais pour se délier les jambes? Demanda le vampire.

Il dirigea ses pas vers le centre du jardin où une immense fontaine qui représentait des anges et des démons s'affronter pendant que l'eau écarlate et fraîche ruisselait dans ce son apaisant. Samuel passa sa main dans l'eau pendant que leurs reflets se déformaient doucement. Quelques fleures aqueuses étaient bercés par la brise. Le soleil déclinait doucement sans perdre de sa lueur. Ils continuèrent gentiment leur marche jusqu'à arriver à un joli banc de bois où ils s'assirent pour observer le soleil s'éteindre dans le ciel d'azure.

~Chaque jours qui s'éteint j'observe ce spectacle depuis des millénaires. Toutefois ce soir c'est différent car je n'ai jamais eu de compagnie avant aujourd'hui, pour être sincère. Ma famille vivais autrefois dans ce château. En fait, j'habite ici avec ma sœur Marianne et mon oncle Napoléon. Peut-être aimeriez vous faire leur connaissance ou vous préfèreriez dîner en tête à tête?

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Jeu 24 Fév - 22:19

Mundy était très attentive aux gestes que Samuel posait envers elle et elle était très reconnaissante. Elle avait toujours sa main dans la main de Samuel, et ils étaient assis l'un à côté de l'autre en regardant le magnifique Soleil. Mundy eut une idée, puis se leva d'un bond. Elle tira Samuel par la main, poussa les portes du château et se dirigea vers l'immense cour. Là, un vaste espace vert les accueillait, bras ouverts. Mundy retira ses bottes noires à talons, et se retrouva pieds nus. Elle retira son long manteau noir pour désormais avoir une magnifique robe d'été blanche, fleurie rouge et rose mi-opaque, légèrte comme le vent. Elle avait l'air d'un ange. Elle avait toujours sa fleur dans ses cheveux d'ors. Un vent se leva, mais l'air était chaud malgré tout. Les nuages de pluie s'étaient dispercés et le ciel était complétement ouvert. Le Soleil afficha un magnifique coucher, il allait bientôt s'éteindre pour faire place aux étoiles, puis à la Lune de nouveau. Elle attrapa la main de Samuel, et finit par répondre à sa question, en souriant toujours:

-Pourquoi pas nous dégourdir au coucher du soleil?

Elle ria un peu, de bonheur. Elle était heureuse. Elle oubliait ses soucis pour de vrai, et elle avait l'impression d'être libre comme l'air. Le jeune homme la regardait faire, sourire au visage. Elle le regarda, un air de défi, et compta jusqu'à trois. Lorsque le go fut donné, elle détala à vive allure. Ses capacités lupines ressortaient, et ses jambes semblaient pouvoir accomplir n'importe quoi. Elle courrait avec une puissance et une vitesse surprenante, mais aussi avec une grâce et une féminitée hors pair. Elle riait, ses cheveux flottant au vent. Puis, la petite marguerite rouge qui était accrochée à sa peignure s'envola au vent, fit quelques spirales dans les airs et tomba sur le gazon. Mundy porta la main à sa tête et sentit que quelque chose manquait. Toujours en riant, elle s'arrêta net, fit demi-tour, attrapa vite la fleur et s'arrêta un peu pour souffler. Le jeune garçon était là et la regardait, sourire aux lèvres. Elle se demandait bien ce qu'il pouvait penser, et pourquoi il la regardait ainsi. Elle lui sourit, comme si elle lui posait une question du même coup. Elle voulait savoir d'où venait ce regard, qu'elle n'avais jamais vu aux yeux d'un homme auparavant, surtout envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Ven 25 Fév - 12:51

Une brise fraîche se leva, lentement. Les deux jeune gens commencèrent a frissonner de toute part. Samuel adressa un regard sympathique à son hôte en lui demandant gentiment de le suivre. Ils entrèrent dans le château , refermant les immenses portes vitrées derrière eux. Des domestiques vêtues de chiques robes allumaient des bougies de part et d'autre de la pièce. Cette sombre féerie rappelait les compte infantiles à Mérédith qui aimerait bien vivre cette vie de princesse. Elle lâcha la main de Samuel qui la précipita vers les domestiques.

~Suivez les, elles vous montreront votre chambre.

Les deux servantes qui semblaient tout à fait humaines accueillirent gaiement Mundy qui les suivirent avec entrain, jetant son regard de gauche à droite avec l'intérêt d'une jeune femme souhaitant vivre d'aventure. Les deux servantes insérèrent une clé dorée dans la serrure d'une chambre dont les ornements de la porte représentait des tribales noires en fer. Elle entra dans la chambre décorée d'or et de soie rouge. Un lit à baldaquin surmonté de voiles et d'un épais matelas lui donnèrent envie de s'y loger. Un miroir au centre de la pièce et trois mannequins portant des robes comme Mundy n'en avais jamais vue avant; l'une d'elle était rouge et noire et portait de merveilleuses boucles qui s'harmonisait avec l'ample jupon de soie d'occasion. La seconde était violette et ocre et un magnifique collier de perles bleue ornait le cou du patin sans visage. La troisième était bleu, ornée de jolies manches immaculés et transparentes.

~Faites votre choix, vous n'aurez qu'a venir nous rejoindre pour le repas dans la salle du bal.

Elle ne pu s'empêcher d'en prendre une et de l'enfiler. La pièce était désormais silencieuse et de longues bougies étaient encrées dans un chandelier vieux comme la terre. Elle regarda par la fenêtre les jardins, toujours aussi beau et éclairés par de petites lanternes vitrés. Quelle belle demeure...

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Ven 25 Fév - 13:00

Mundy était désormait seule dans la chambre. La maison était splendide, mais l'air y était froid et sans vie. Quelques bougies étaient allumées, et elle décida de toutes les allumer. Les ombres des flammes dansaient sur les murs en harmonie. Déjà là, la pièce avait un peu plus de vie. Mundy retira sa robe, et prit la première robe qu'elle vu. Pour elle, peu importait. Elle posa la main sur la rouge, qui faisait incroyablement ressortir le orange de ses yeux. Elle se dirigea vers la salle de bain, se débarbouilla pour s'éclaircir les idées. Elle avait un air fatigué, mais elle était belle. Elle ramena des mèches vers l'arrière et boucla sa chevelure. Elle attacha le tout avec une pince argentée, derrière sa tête. Elle enfila des souliers simples, style 'ballerines' de couleur argent. Elle en avait assez des talons. Elle avait marcher toute la journée. Elle descendit puis rejoignit l'homme. La robe lui causait un inconfort inhabituel. Elle ne raffolait pas de la galanterie, mais elle se toléra et finit par oublier. Elle avança vers l'homme avec un sourire. D'un ton doux et un peu fatiguer, elle tendit la main vers Samuel et dit:

-Voilà, je suis prête. Comment me trouvez-vous?

(désolé pour le court texte, manque de temps)
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Ven 25 Fév - 20:08

Mundy, seule dans la pièce tendit la main vers le miroir en s'imaginant que Samuel la prendrait (il n'y a absolument personne avec toi, tu es seule!). Elle enfila la robe rouge qui lui donnait un merveilleux teint et orna ses cheveux d'une jolie rose rouge , se qui lui allait à merveille(+3 de dommages à tous tes sorts de natures causant déjà des dégâts). C'est suite a l'élaboration d'une merveilleuse coiffure que la jeune fille changea de chaussures tout en préservant confort et élégance. Elle tourna doucement la poignée de porte dorée et sortit dans le couloir qui était curieusement chaleureux. Lorsqu'elle arriva au coin, elle descendit les escaliers et pu entrevoir la salle du banquet entièrement décoré pour elle; de merveilleuses armoiries ornaient l'immense pièce, de longs rideaux qui semblait attaché au ciel pendaient vers le plancher. Un lustre de cristal éclatant était accroché au plafond orné de peintures d'arts religieuses.

C'est dans toute la beauté de sa stupéfaction qu'elle en oublia l'homme qui se devais de l'accompagner. Elle le chercha des yeux mais ne le trouva point de son regard. Lorsqu'elle eu descendu les marches , une jeune femme aux cheveux blonds se présenta à elle en faisant la révérence. Elle portait une chique robe blanche et noire qui mettait en valeur ses courbes féminines. Ses yeux étaient d'un bleu froid, au point que Mérédith en frissonna. La nouvelle venue se baissa doucement en tenant du bout des doigts l'extrémité de sa longue robe.

~Bonjour charmante demoiselle. Vous devez être Mérédith je suppose?


Elle releva ses longs cheveux bouclés et eu un petit sourire en coin à l'égard de la jeune femme.

~Je suis Marianne, Marianne Bonaparte. Je vous en prie, ne soyez pas timide et prenez place à table avec nous, Samuel devrait nous joindre d'ici quelques minutes.

Mundy, timide, s'approcha de l'immense table beaucoup trop grande pour les gens qui y avaient déjà pris place. Il y avait déjà trois personnes assises, Un homme qui semblait plus vieux que Samuel, Marianne s'était déjà rassise et puis un étrange petit garçon qui jouait tout bonnement avec ses ustensiles observait son assiette vide. Une multitude de plats alléchants avaient étés placés sur la table, aussi tentant qu'ils étaient, oserait-elle? Les trois autres personnes regardaient Mundy avec stupéfaction.

~Alors, où avez vous connue Samuel? Demanda Marianne.

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Ven 25 Fév - 20:13

Mundy était de plus en plus inconfortable. Les vampires lui souriaient froidement, comme si ils avaient envie de la dévorer sur place. Elle n'aimait pas du tout cela. En plus, cette robe lui serrait la poitrine et les épaules. Elle n'était pas à sa place ici. Un sentiment de vide et de vertige lui prit. Le regard bienveillant des maid aux côtés de la table lui faisaient signe que tout allait bien se passer. Elle toussa un petit coup, bougea un peu la bouche en tout sens. Elle voulu sortir de table, s'en aller d'ici. Mais où était donc Samuel? Elle ne savait pas quoi répondre. Elle ne connaissait pas réellement le vampire, et tout ça allait trop vite pour elle. Ils n'étaient pas un couple tout de même, elle n'avait aucune explication à donner à qui que ce soit sur 'depuis combien de temps ils se connaissaient'. Elle eut un malaise. Le stress l'envahissait et provoqua en elle l'envie de vomir. Elle repoussa la chaise d'un coup et courru vers la salle de bain, celle de sa chambre, main à la bouche. Ses ballerines faisaient des 'tacs tacs' sonores malgré les talons absents. Elle poussa les portes et se dirigea vers le lavabo. Elle s'appuya de chaque côtés, mais rien ne vint. C'était seulement un malaise. Elle se regarda dans le miroir, les épaules ressorties par la position inconfortable. Elle était extrêmement blême. L'impression qu'elle put donner à la famille de Samuel l'importait peu. Elle n'était pas bien ici. Son château était magnifique, certes, mais les énergies étaient mauvaises, et l'ambiance, morte. Il y a des siècles que cette famille n'avait pas du s'amuser. Elle se frotta la joue de sa main droite. Sa peau était glaciale, ce qui n'était pas habituel pour elle. D'habitude, elle émanait de chaleur et de joie de vivre. Bientôt, quelqu'un cogna à la porte de sa chambre, même si elle était grande ouverte. C'était Samuel. Elle retira ses ballerines, et jogga dans sa direction. Elle lui sauta au cou et lui fit une grande accollade. Intrigué par ces embrassades subit, Samuel ne réagit pas. Elle ne bougea pas. Pour une fois qu'un vampire dégageait de la chaleur dans cette demeure froide, elle en profitait. Elle ne dit rien, et resta accrochée à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Sam 26 Fév - 2:14

L'eau du robinet coulait à flots. Le son qui jaillissait du tuyau doré apaisait les sens de Mundy. Elle s'en lança au visage question de se rafraîchir. Sa peau blanchâtre lui donnait l'impression d'être de connivence avec les étranges individus qui habitaient ce château. La porte se faisait marteler dans des bruits assourdissants.

~Mérédith!! Fis une voix qu'elle ne reconnut point derrière l'épaisse porte.

Elle l'ouvrit avec force et vis Samuel de l'autre côté, elle s'élança dans ses bras sans même réfléchir. Le vampire, surpris par la dernière action de la jeune fille ne réagit point. Il se contenta d'accueillir moindrement la jeune fille dans ses bras sveltes quoi que d'une force insoupçonnée. Il la serra contre lui, elle semblait malheureuse. Il s'attrista soudainement et repoussa délicatement Mundy qui ne comprenait pas ce geste.

~Je... Je ne savais pas que tu était si mal à l'aise auprès des inconnus... Dit il d'un brin offusqué.

Il se retourna , de dos à Mérédith. Il se disait qu'il n'était qu'un incapable, jamais il n'arriverai à rien avec les humains. Un torrent de haine et de mélancolie soudaine s'empara de Samuel. Il observait la demoiselle , face à lui, de son regard de glace.

~Je ne veux plus te voir souffrir ici...

Il la pris dans ses bras et la serra contre lui de tout son amour. Jamais le vampire n'avait témoigné d'affection pour les humains, mais pour elle, s'était différent. Une nouvelle passion naissait à chaque minute dans ses yeux.

~Tout ceci n'est qu'un rêve, Mérédith, tu es déjà morte...

Il versa de chaudes larmes qui coulèrent sur ses joues. Il était visiblement perturbé et croula sous ses émotions. Il tourna les talons et se dirigea vers la bibliothèque en essuyant son visage humide...

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Sam 26 Fév - 13:51

Mundy ne comprenait absolument rien à ce qui se passait. Elle était là, incrédule dans les bras d'un vampire. Elle ferma les yeux et le serra aussi fort qu'elle le put. Il lui dit d'une voix qui cachait un coeur démoli que tout ceci n'était qu'un rêve, qu'elle était déjà morte. Puis il se décolla et s'en alla. Mundy fronca les sourcils. Elle prit un air sévère, la commisure des lèvres légèrement courbée vers le bas. Ah oui, elle était morte c'est vrai? Elle n'en était pas si sûre. Elle marcha dans la direction de Samuel qui lui faisait dos. Il était dans la bibliothèque. Ballerines aux pieds, il y avait de gros 'tacs tacs' sur le plancher, qui résonnaient. Elle atteint Samuel. Elle lui toucha le bras et l'empoigna fermement. Elle le tourna avec force pour qu'il lui fasse face. Il était mou et avait quelques larmes sur ses joues. Étonnant pour un vampire. Un peu choquée par son affirmation, elle lui tenait toujours le bras et dit avec applomb:

-Ah, vraiment? Vérifions ça.

Et sans crier garre elle embrassa le vampire. Ses lèvres étaient chaudes, et celles de Samuel étaient froides. Si c'aurait été du vent, une tornade aurait été déclanchée. Elle déserra doucement son étreinte sur le bras de Samuel qui, sans le faire exprès, lu avait causer des marques rouges de doigt sur le bras. Elle lui passa la main dans le dos et l'approcha d'elle. Pourquoi poser ce geste? La réponse lui venait doucement, tout au long de cette.. fusion.
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Sam 26 Fév - 14:50

Here's a lulaby to close your eyes...


``Qu'est-ce que l'amour? Autant ce sentiment peu insuffler de la force au guerrier, autant peut-il anéantir le cœur d'un homme... Mais rien ne le cachera, l'amour n'est qu'injustice, il n'y existe ni gentillesse, ni bonté au travers de la mort. Pêché de mes souffrances, dors. Dors dans ce passé vigoureux qui se perd lentement dans le temps...``

Une main attrapa l'épaule du vampire, son sang se glaça. Il ne voulais pas affronter les évènements à venir, il fuyais sa destinée, rien ne le sauverais de tout cela. La présence de Mérédith le rendait joyeux, mais ce bonheur ne pourrait durer éternellement, il souffrait, abondamment. La jeune fille le retourna vers elle, leurs regard se croisèrent un bref instant. C'est dans leurs bras éperdument enlacés que leurs lèvres se touchèrent. Une passion insoupçonnée habitait le vampire et la jeune femme. Leurs élans de langoureux baisés ne pouvait durer éternellement, mais au fond d'eux, il n'en désiraient pas moins. Samuel pleurait, mais Mérédith n'en comprenait pas la raison... Le vampire n'avais jamais connu autant de bonheur auprès d'un être humain. Il recula, doucement, essayant de préserver le sourire aveuglément, mais il en était incapable...

~Mérédith... Venez avec moi...

Il ouvrit les larges portes en bois de la bibliothèque. Au fond de la pièce vitrée se cachait une lune dans un ciel complètement dégagé. Les étoiles brillaient de mille feu dans ce tissu céleste dont la beauté fascinait tous ceux qui le croisaient de son regard. Il s'assirent à une table, face à face. Les mains froide de Mérédith trouvèrent réconfort dans celle de Samuel qui les tenait fermement sur la table.

~Il y a quelque chose que je dois vous révéler...

Samuel releva la tête, souriant un brin. Les larmes sur ses joues avaient séchés. Il plongea son regard froid dans celui de Mérédith;

~Je ne vous ai pas menti tout à l'heure... Tu es bel et bien morte, Mérédith Howell.

Il laissa quelques secondes passer suite à cette révélation qui ne parvenait pas à s'implanter dans l'esprit de la jeune fille qui ne comprenait rien à toute cette histoire. Il commença a trembler.

~Vois tu, tu es bel et bien morte car ma famille et moi sommes maudit...

Mérédith ne comprenait toujours rien, le vampire renchérit en poursuivant.

~Mon arrière grand père, Michael Bonaparte était le vampire le plus réputé de tous, le noble roi de cette race autrefois pacifique. Il était si... Bon, contrairement à se que les humains croient de nous. Un jour, les humains furent jaloux de notre sang pur, ils le versèrent sans pitié, sans convictions, par simple jalousie. Michael n'eut d'autre choix que de vouloir protéger sa lignée, alors il lâcha toute sorte de vampires sur les villages humains. Nombre d'eux furent tués, Mérédith. Tes parents, notamment...

Il pris une petite pause et inspira profondément.

~Mais il ne furent pas seul à mourir, toi aussi Mérédith, au même titre que tes parents.

Les mains de Samuel devinrent moites, il lâcha tout bonnement celles de Mundy.

~Les dieux en colère jetèrent une malédiction à la famille des Bonaparte, de sorte que personne ne puisse jamais les voir, à l'exception des fantômes errants de ceux qu'ils avaient tués pour qu'à jamais leurs regards haineux nous tourmentent... Si tu es capable de me voir, c'est parce que tu es morte... Tu ère sur Erendalith depuis déjà un siècle, mais les morts perdent la notion du temps, vois tu...

Il dirigea son regard vers l'extérieur. Il observait la sphère luminescente qui éclairait le ciel de nuit. Oh combien longtemps il avais rêver de partager cette vision en compagnie de l'être aimé...

~Si nous ne faisons rien, ton âme se perdra dans l'éther d'ici l'anniversaire des 100 ans du massacre, qui est exactement dans un mois...

Il repris la main de la jeune fille.

~Le seul moyen de te rendre pour le moins vivante...

Il inspira profondément.

~Est de devenir un vampire de sang royal...

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Sam 26 Fév - 15:12

Mundy avait la bouche entrouverte désormais de stupéfaction. Elle fronca les sourcils, secoua la tête et retira ses mains de celles du vampire violamment. Elle se leva, tenant ses yeux dans ceux de Samuel et lui lançant un regard de détresse, et de furie. Elle était en rage. Elle se tourna vivement, frappant les pans de sa robe avec son bras ce qui produit un 'clak' bruyant. Elle arracha la pince argentée de ses cheveux, et la lança loin dans la bibliothèque. Lorsqu'elle atteint le sol, un bruit aigu de métal se fracassant et se brisant retenta. Elle retira ses ballerines également argentées et les lança dans la même direction. Elle allèrent se cogner contre le mur, puis retombèrent doucement sur le sol de la bibliothèque. Elle grogna, suivit d'un 'AH' frustré. Elle s'accôta sur les barrières du balcon, appuyant puissament sur ses paumes. Elle forca le plus qu'elle put, pour évacuer la rage. La seule chose qui se produit, c'est qu'elle réussit à fendre le bois sous ses mains. Ses yeux viraient tranquillement au marron, et les traits de son visage se durcirent. Elle respirait avec fureur, toujours les sourcils froncés, les dents serrés. Elle avait la tête dans ses épaules. L'homme lui toucha le bras, mais Mundy se dégagea dans un geste brutal. Elle se tourna face à lui, raide comme une barre, le visage colérique et les mouvements brusque. Elle fit les cent pas, puis s'adressa à l'homme en hurlant:

-ET POURQUOI JE SUIS MORTE HEIN? POURQUOI SERAIS-JE UNE SIMPLE ÂME ET POURQUOI PERSONNE NE POURRAIT ME VOIR? POURQUOI AURAIS-JE VU MES PARENTS MOURRIR DEVANT MES YEUX? POURQUOI JE SERAIS FAIT DE CHAIR ET D'OS COMME TOUT LE MONDE?

Et alors une idée terrible lui vint à l'esprit. Était-elle réellement ce qu'elle disait être? La fureur se transforma en terreur. Ses yeux cessèrent de changer au marron, et elle replongea ses yeux dans ceux de Samuel. Elle courru à l'extérieur du château et alla vers le bois. Elle prit la première pierre qu'elle trouva, et se coupa profondément le bras. Elle attendit, mais rien ne sortit, pas même la moindre goûtte de sang. Elle tomba sur le sol, démolie, et se mit à pleurer. Elle hurla, rage et déception. On aurait dit un cri de désespoir, qui déchirait le coeur de ceux qui l'entendait. Du moins, qui pouvaient l'entendre. Samuel la rejoint. Elle le fixa longuement, les larmes dévalant sur ses joues successivement et à une vitesse folle. Puis son regard se durcit. Elle se leva, se mit face à Samuel. Elle ne dit rien et déverrouilla ses pensées. Elle lisait en lui, cherchant du réconfort. La seule chose qu'elle put y trouver, c'était la vérité, et le fait qu'elle était morte, pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Dim 27 Fév - 13:25

Samuel marchait d'une démarche lente. Il se contentait de s'arrêter devant sa bien aimé et de lui prodiguer un regard pour le moins rassurant. Tapie sur la pelouse sur laquelle la rosée de la nuit s'installait graduellement, Mundy était en état de choc. Comment pouvait-elle être morte? Comment se faisait-il qu'elle airait, là, depuis déjà cent ans ? Ces révélations troublantes ne firent qu'empirer la situation. Le vampire s'accroupit au côtés de sa bien aimée et passa un bras rassurant autour de ses épaules afin d'étouffer ses incessants sanglots. Le jeune homme pris une dague cachée derrière son élégant habit et l'approchait lentement de son bras;

~Tu es si chère à mes yeux, cher Mérédith. S'il en impliquera de mettre en péril ma propre vie, et bien jamais je ne te refuserais quelque chose en voyant ces douces larmes couler de tes si jolis yeux...

Il lui sourit, comme si de rien était et il enfonça profondément la dague dans son bras, sans émotion. Il continuait de lui afficher gentiment ses dents blanches pourvues de crocs.

~Aussi étrange que cela puisse paraître, si tu ne veux pas t'éteindre, mon sang devra couler dans tes veines...

Il avança l'avant bras sur lequel le sang coulait à la bouche de la jeune fille. Samuel la regardait en insistant, elle n'avais point le choix si elle désirait réellement être à ses côtés... Pour toujours...

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Lun 28 Fév - 12:54

Mundy sentait la douleur profonde progresser à l'intérieur de son bras. Elle grimaça, puis retira violamment son bras de l'emprise de Samuel, ce qui lui causa une plus grosse égratignure. Désormais, elle saignait. Abondamment. L'homme la regarda avec des yeux ronds. Elle fronca les sorucils, comme elle savait si bien le faire. Elle recula de deux pas, hésitante. Elle n'était sûre de rien, pas même de ses sentiments envers Samuel. Le baiser de al bibliothèque.. elle l'avait vécu avec intensité... mais était-ce suffisant? Pour en être certaine, elle se rapprocha de Samuel et l'embrassa de nouveau. Comme si ce geste était tout à fait normal, voire anodin. Elle ressentit un léger picottement qui cherchait à percer. Puis, elle intensifia la manoeuvre. Les picottements s'intensifièrent, mais virent mourir au creux de son estomac. Était-elle amoureuse? Elle ne savait pas. Elle se décolla de Samuel, qui semblait absolument ne rien comprendre. Elle l'embrassa à nouveau, puis répéta une dernière fois ce petit manège. Au bout d'un moment, elle vit que Samuel s'impatientait. Ses pensées lui parvinrent à l'esprit: ''Elle cherche quoi, là?''. À vrai dire, c'était très bizarre comme moment. Elle se décolla du garçon, et le fixa dans les yeux. Elle cherchait quelque chose qui pourrait activer une flamme en elle, mais elle ne trouvait rien. Puis, Samuel s'avança vers elle, comme si elle, elle aviat déclancher quelque chose en lui. Il l'agrippa fermement mais sans agressivité, et l'embrassa avec passion. Décidément, c'était un moment très étrange. Mais elle s'abandonna, et de puissants picottements apparurent isntantanément et violammanet dans son estomac. Elle l'aimait, elle en étais certaine. C'est ça qu'elle attendait. Elle se concentra, en le fixant dans les yeux. Puis lkui transmit un message, par la pensée. Des lettres s'allumèrent tranquillement dans son esprit. Un J, un a, un t, un e... elles vinrent dans le désordre. Puis, finalement, le mot se clarifia. Il était désormais dans l'ordre, et le jeune homme put comprendre. C'était les mots qu'il attendait. Mundy lui sourit, avec incertitude, mais sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Lun 28 Fév - 18:34

Dans leurs baisers langoureux, Samuel n'eut d'autre choix que de se mordiller la lèvre inférieure de ses crocs et obligea Mundy a boire son sang. Peut-importe de la réaction qu'elle afficherait sur son beau visage, le vampire avait la certitude qu'elle ne s'éteindrait pas comme la flamme d'une chandelle... Il passait doucement sa main dans les cheveux de Mérédith en l'embrassant passionnément. Il rouvrit lentement les yeux et plongea son regard dans le sien.

~Ne précipitons pas trop les choses mon amour... Pour l'instant, trouvons un moyen de lever la malédiction qui pèse sur nous, et désormais sur toi...

Il se releva et invita Mérédith à le suivre vers la bibliothèque où ils trouveraient peut-être réponses à leurs questions.

Les lunes passèrent, les deux tourtereaux voueront désormais les moments à venir à la conjuration de cette malédiction qui les empêche d'interagir avec le monde matériel...

----------------------------------------Fin du rôle Play--------------------------------------------------------------

Récompenses~ Merveilleux Rôle Play
Mérédith Howell: 10 EXP x2= 20 EXP
Robe vampirique: Mérédith peut transformer une source de dommages physiques qu'elle reçoit en soin et ce, une seule fois par combat. Elle dois porter la robe pour bénéficier de cet avantage.

Un nouveau joueur à rejoint l'équipe {Mundy}
~Samuel Bonaparte
-Vampire
-Niv: 30
HP: 60
MP:115

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Ven 4 Mar - 19:47

J'ajoute quoi où? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Maël
Fondateur, Animateur, Prendriez-vous une tasse de thé?~
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 1
HP:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   Sam 5 Mar - 14:44

Va voir ta feuille de personnage et ajoutes y tes nouvelles statistiques (hp, exp , mp...) Pour voir combien de HP et de MP tu as gagné, réfère toi aux copétences de classes (druides dans ton cas) et regarde son évolution de statistiques.

Pour tes objets, écrits les dans ton inventaire de fiche de personnage. Nb: tu commencera un nouveau RP si tu veux pour faire avancer ta quête~

_________________
♣ Sadness ♥ Loveless ♠ Madness ♦

«...Nothing but meaningless...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erendalith-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le triste passé d'une rose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le triste passé d'une rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Amy Rose" Hikari Key-Relyse ♔ Believe in your dreams
» Le triste passé du chaton abandonné
» Etoile Rouge, un étalon au passé infiniment triste !
» Les téléfilms de M6
» Ne laisse pas la tristesse du passé ou la crainte de l’avenir te voler le bonheur du présent. [PV Rose des Vents.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres d'Erendalith :: Hors jeux :: Corbeille-
Sauter vers: